Adrian Smith

Né dans le Sussex en 1969, Adrian Smith est illustrateur et concepteur graphique Anglais.
Il est célèbre pour avoir été l’un des pionniers de la « Dark fantasy », un genre littéraire où le thème du bien et du mal, récurent en fantasy classique, s’efface au profit d’histoires plus réalistes et plus dures, proches de l’horreur.

Après des études d’art graphique à Goring-by-Sea, il démarre sa carrière en 1989 en se faisant engager par la fameuse société de jeux Games Workshop et travaille sur le livre « Realms of Chaos »: il a alors 20 ans !
Parmi ses collègues, il rencontre des dessinateurs de talents, en particulier Tony Ackland, Paul Bonner et Steve Tappin. Ces deux derniers deviennent free-lance et l’encourage à faire de même.
En 1992, il se fait engager par la société Fantasy Forge et travaille sur le jeu de plateau SF « Kryomek ».
Lorsque Fantasy Forge devient Grendel, Adrian Smith continue à dessiner pour la nouvelle structure en free-lance.
En 1994, il commence à travailler pour la société Wizards, réalise des couvertures pour le magazine « Wizards of the coast » et dessine des cartes pour « Magic The Gathering ».
En 1996, il dirige la branche britannique de la compagnie suédoise Target Games et réalise les dessins du jeu de plateau « Chronopia ».
Fin 1999, Games Workshop lui offre une nouvelle place et il travaille aux cotés de Karl Kopinski, Paul Dainton, John Wigley et Alex Boyd. Il réalise alors de nombreuse couvertures de livres pour Black Library (la branche édition de Games Workshop), et même deux bandes dessinées dont une en collaboration avec Kopinski. Mais il devient surtout un artiste incontournable de l’univers Warhammer, dessinant principalement les codex de la quatrième et cinquième édition de Warhammer 40000.
Tout en continuant en free-lance avec Games Workshop, Adrian Smith travaille depuis de nombreuses années pour des sociétés de jeux vidéo comme THQ (Canada et Australie), Ubisoft (France), Vigil Games, Blizzard Entertainment, Activision, EA Games.
Plus récemment, il a collaboré sur plusieurs grands jeux de plateau tels que « Conan », « The Others: 7 sins » et a créé tout l’univers visuel de « Rising Sun » et « Blood Rage » pour l’éditeur Cool Mini or Not.

Coté édition, il illustre de nombreuses couvertures pour le magazine de bande dessinée Anglais « Toxic ! » en 1991 (rival de « 2000 AD » publié par Apolcalypse), ainsi qu’une grande partie des romans de Dan Abnett entre 2003 et 2008.
En 2003 parait « The Art of Adrian Smith », un artbook regroupant des illustrations produites pour Games Workshop, Black Library et Sabertooth Games.
La même année, Adrian Smith rencontre le célèbre auteur et co-fondateur de « 2000 AD » Pat Mills : il réalise avec lui la série de bande dessinée « Bröz » publiée en 2005 aux éditions Nickel (2 tomes).
Un nouveau artbook, un bestiaire du monde des ombres intitulé « Dark fantasy », parait en 2008.
Mais son incontestable chef d’œuvre est « Chronicles of Hate », une saga graphique époustouflante en noir et blanc :  débutée en 2013, cette bible de la Dark Fantasy est d’abord publiée en 2 tomes chez Top Cow, puis en volume unique chez Glénat en 2017.

Aujourd’hui, Adrian Smith est considéré comme un maître incontesté de l’héroïc fantasy : publié dans les magazines du monde entier (White Dwarf en tête), inspirant toute une génération d’illustrateurs, dessinateurs de BD et de concepteurs de jeux vidéo, il est devenu une figure incontournable du genre.
Adrian Smith vit et travaille à Edinburgh en Ecosse.

Affichage des produits 1–52 sur 53