Fred Beltran

Né en 1963 à Levallois-Perret, Fred Beltran étudie à Penningen et à l’Ecole Supérieure des Arts Graphiques avant de commencer à travailler comme illustrateur. Son premier album, Le Ventre du Minotaure, paraît en 1990 et obtient le Prix Bloody Mary de l’ACBD au Salon International de la Bande Dessinée d’Angoulême.
Fred Beltran collabore avec Jazz magazine, Penthouse, et participe aux collectifs Franck Margerin présente et Fripons.
Dans les années 90, il a le coup de foudre pour l’illustration numérique, ce qui le pousse à imaginer un système mélangeant images de synthèse en 3D et dessin à la palette graphique en 2D. Il expérimente tout d’abord avec son personnage de barmaid plantureuse, Nina, qui deviendra l’héroïne de plusieurs planches publiées par l’éditeur japonais Kodansha.
À la suite de cette première aventure numérique, il abandonne les techniques traditionnelles pour se consacrer pleinement à l’infographie, décision qui suscite beaucoup d’incompréhension pour l’époque.

La rencontre de Fred Beltran avec Alejandro Jodorowsky au printemps 1998 débouche sur deux best-sellers, Les Technopères et Megalex, respectivement 8 tomes avec Zoran Janjetov et 3 volumes, publiés chez Les Humanoïdes Associés.
En 2002, Pin-Up Girls from around the World parait simultanément en France et aux Etats-Unis. 2004 marque la fin d’une période 100% numérique puisqu’il reprend sa plume et son pot d’encre de chine pour réaliser une bande dessinée de huit pages, Le Second Fils (sc. Robertson, éd. Les Humanoïdes Associés).
Après dix ans à œuvrer exclusivement dans le neuvième art, il se consacre dès 2009 à la peinture et réalise de nombreuses illustrations grand format, explorant de nombreuses thématiques en utilisant des techniques variées, avec le besoin impérieux de revenir aux fondamentaux et à la matière.

Affichage de 1–48 sur 73 résultats