Olivier Ledroit

Né en 1969 à Meaux, Olivier Ledroit découvre le dessin avec Brian Froud et Alan Lee. Après des études à l’école supérieure des arts appliqués Duperré à Paris, il débute sa carrière en réalisant des illustrations pour des magazines de jeux de rôle (Casus Belli).
En 1988, il rencontre le scénariste Froideval et signe avec lui sa première bande dessinée aux éditions Zenda : Les Chroniques de la Lune noire obtient un immense succès et devient très vite une série fondatrice ! A 20 ans à peine, Olivier Ledroit fait figure de précurseur de l’Héroïc Fantasy et devient le leader du genre !
Après 5 albums de la série, Ledroit passe la main à un autre dessinateur pour se consacrer à un polar fantastique chez Vents d’Ouest: scénarisé cette fois par Mosdi, Xoco est un chef d’œuvre graphique, pour la première fois en couleurs directes à l’aérographe.
C’est en 1996 qu’il débute sa collaboration avec Pat Mills: ils signent ensemble la série Sha, une histoire futuriste sur thème de réincarnation.
En juin 1997, il adapte la nouvelle Ennemis mortels de Philip K. Dick. L’univers de cet auteur l’inspire également pour la conception de la Porte écarlate chez Soleil.
En 2000, Ledroit et Pat Mills dévoilent leur côté sombre avec une nouvelle série de dark fantasy Requiem, chevalier vampire.La série est à nouveau un succès et donne naissance à une série parallèle dessinée par Franck Tacito, Claudia.
En 2014, il lance une nouvelle série mêlant contes de fées et univers steampunk sur le premier scénario de Thomas Day : Wika.
Fait rare en bande dessinée, Olivier Ledroit réalise ses planches en très grands formats et directement en couleurs, jouant avec les effets de matières, les volumes. Il se révèle un véritable chef de file de cette génération d’auteurs apparue au début des années 1990, fascinée par l’heroic fantasy, les jeux de rôle et la nouvelle BD anglo-saxonne.

Voici le seul résultat