Pierre Letuaire

Pierre Letuaire naît le 6 août 1798 à Toulon.
Il exerce divers métiers où il peut mettre en valeur ses talents de dessinateur : il réalise des dessins pour des en-têtes de papier à lettres, des étiquettes pour liquoristes, etc.
Il devient l’ami d’un élève d’Anne-Louis Girodet, le marquis de Clinchamp, qui venait d’ouvrir le premier atelier de peinture de Toulon. Il dessine ses premières lithographies.
En 1823, il succède à Laurent Julien comme professeur de dessin au collège de Toulon où il montre ses qualités d’ordre, d’intendance et d’organisation, poste qu’il occupera jusqu’en 1867.
Il est reçu membre de l’Académie du Var en 1835. La même année, il innove en créant des cours gratuits de dessins avec notamment des cours de dessins industriels ouverts aux maçons, charpentiers et autres professionnels. C’est pour cette activité bénévole qu’il sera décoré en 1860 de la Légion d’honneur par Napoléon III lors de sa deuxième visite à Toulon.
En 1837, il suit l’expédition de Constantine dont il rapporte des vues et des portraits.
En 1840, il expose à Toulon sa grande composition Un épisode de l’armée d’Algérie ; une attaque de bédouins dans un défilé.
Pierre Letuaire devient en 1844 correspondant de presse pour le magazine L’Illustration et le restera durant un quart de siècle. Il participe aux illustrations de plusieurs journaux et revues Le Mistral, La Provence artistique et pittoresque et Le Monde illustré.
En 1867, il obtient les palmes académiques à l’occasion de la cessation de ses fonctions au lycée de Toulon et, l’année suivante, il est nommé conseiller municipal.

1 résultat affiché