Ralph Meyer

Né à Paris en 1971, Ralph Meyer suit une fois par semaine les cours de dessin au Louvre à Paris à partir de ses 12 ans. C’est au lycée qu’il fait la connaissance de Julien Solé et de Mo/CDM.
À vingt ans, il quitte Paris et part en Belgique suivre les cours d’illustration et de bande dessinée de l’institut liégeois « St Luc ». À l’issue de ce cursus de trois ans, il démarche auprès d’éditeurs avec différents projets, sans succès.
En 1996, il présente son travail au scénariste Philippe Tome, qui lui propose de participer à la trilogie « Berceuse assassine ».
Entre-temps, il fonde avec d’autres auteurs l’atelier « Parfois j’ai dur ». C’est là que débute l’album Des Lendemains sans nuage qu’il dessine avec Bruno Gazzotti sur un scénario de Fabien Vehlmann. Par la suite, toujours avec Fabien Vehlmann, il lance une série de science-fiction, Ian, qui narre les aventures d’une intelligence artificielle recouverte de nerfs et de peau humaine.
En 2008, il signe avec Xavier Dorison le premier volume de la collection XIII Mystery narrant la vie de la Mangouste et pour lequel il recevra le prix bruxellois « St Michel » du dessin.
En 2010, il dessine Page Noire, un one-shot scénarisé par Denis Lapière et Frank Giroud.
En 2012, avec Xavier Dorison, il collabore pour Asgard, le récit d’une traque fantastique dans les fjords scandinaves. En 2015, Xavier Dorison, Ralph Meyer crée la série Undertaker.

Voici le seul résultat