Bernard Vrancken

Né en mai 1965 à Ixelles, Bernard Vrancken s’avère être très rapidement un dessinateur de talent. A 15 ans, il se place parmi les lauréats du concours organisé par l’Académie des Beaux-Arts, ce qui lui donne l’occasion d’approcher de grosses pointures de la BD, telles que Franquin ou Yvan Delporte. Dès 16 ans, il publie dans le journal « Tintin » quelques grandes épopées historiques. Féru de travail, il crayonne, gomme, esquisse, progresse, recommence, et apprend. Les cours de Saint-Luc en Architecture ne l’inspirent guère. Il fréquente par contre régulièrement les cours d’Eddy Paape à l’Académie de Saint-Gilles. Puis, au hasard d’un projet avorté, il rencontre Stephen Desberg qui va naturellement devenir son scénariste fétiche. Ils créeront ensemble une dizaine d’histoires courtes ou de nouvelles pour le magazine « A Suivre… », puis une saga romantique intitulée « Le Sang Noir » (Lombard), avant d’imaginer «I.R.$.» pour la collection Troisième Vague Lombard.

Afficher tous les 2 résultats