Thierry Martin

Né en 1966 au Liban, Thierry Martin quitte le pays en 1975 et poursuit ses études en France, d’abord aux Beaux-Arts de Perpignan puis à L’Ecole National des Beaux-Arts de Nancy. Il s’intéresse particulièrement à l’art du story-board qu’il développe notamment au cours d’animation à l’école des Gobelins à Paris. Il travaille ensuite pour la télévision et le cinéma d’animation.

Il vient plus tard à la bande dessinée. Il publie ainsi Vincent, mon frère mort-vivant en 2005 (éditions Soleil), puis une série en 3 tomes, Le roman de Renart (Delcourt 2006) qui lui vaut une immédiate renommée.
Suivront Thierry Martin (Artbook éditions Charette 2011), Hors-cadre (Artbook éditions Black & White 2016), Nam-Bok (Futuropolis 2017), Une affaire d’état (Soleil 2017), Le dernier souffle (Black & White 2019), Les enveloppes hermétiques du Major Martin (Artbook éditions Black & White 2020), Mortel (éditions Delcourt 2020), Batman, the world (Urban Comics, 2021) et Mickey et les mille Pat (Glénat 2021).

En 2019, le festival Quai des bulles lui consacre une exposition monographique intitulée Thierry Martin est un cow-boy; puis en 2021, le  festival des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens organise l’exposition Mise en scène, mise sous plis sur le thème de l’enveloppe à fenêtre illustrée, concept développé par Thierry Martin.

Initialement inspiré par Franquin, Moebius ou Will Eisner, Thierry Martin croise ces influences pour créer son propre style graphique, original et exigeant. Sans cesse en recherche d’évolution, son dessin ligne claire tendance école de Marcinelle s’enrichit aujourd’hui de matière obtenue grâce à ses pinceaux usés, contrastant avec la précision de son encrage à la plume.

Affichage de 1–20 sur 119 résultats